Le sculpteur aiglon plante les marques mémorielles de sa puissance poétique dans les terres de Bex & Arts depuis les débuts en 1981.

Réunies sous le titre énigmatique des "Hommes tombés", les oeuvres sculptées et graphiques d'Olivier Estoppey, exposées jusqu'au 9 octobre à la galerie Numaga, plongent le visiteur dans le monde si particulier de l'artiste vaudois...

Olivier Estoppey hante la triennale de Bex&arts depuis 1981. Installé à Ollon, le sculpteur y vient en voisin. Année après année, il y a déjà lâché toute une ménagerie. Des animaux de béton, nés dans ses rêves et ses fantasmes. Des animaux inoubliables, comme son rhinocéros (1987), comme les 170 oies qui peuplaient une prairie (2002). Comme la horde de 13 loups (2009), qui de Bex a fini sa course, à Paris, dans les jardins du Palais-Royal...
Site internet de l'émission

Le choc est inattendu. Rien ne permet d'imaginer ce qu'on va découvrir en se rendant au château de Venthône, pour cette exposition qui ouvre la nouvelle saison. L'association qui gère les lieux a invité le sculpteur Olivier Estoppey, connu pour ses oeuvres qui mêlent mythes, fantasmes et un certain naturalisme, tels ses fameux loups, vus à Champex-Lac ou à l'avant-dernière triennale de Bex & Arts.

Monumental dans ses sculptures, minutieux et prolifique dans le dessin, Olivier estoppey est un artiste d'une rare puissance. Ce printemps, il fait très justement l'objet d'unes quadruple actualité...

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, inaugurera le vendredi 5 décembre, à 12h, « Les loups d’Estoppey», une exposition des oeuvres de l’artiste suisse Olivier Estoppey qui se tiendra dans les Jardins du Palais Royal...